Eglise de St Michel de Fronsac

Eglise de St Michel de Fronsac

Historique

La construction de l'église, sur le site d'une villa gallo-romaine, a débuté au xiie siècle2,3. L'édifice roman, dans son plan primitif, comportait : une nef charpentée ; un clocher raidi de contreforts larges et plats ; une abside. Des baies, aujourd'hui murées, éclairaient la travée de la nef.

À partir de 1171, l'église dépendait d'un prieuré rattaché à l'abbaye bénédictine Notre-Dame de Guitres, qui fut unie au Noviciat des Jésuites de Bordeaux en 1613.

L'abside, construite en moyen appareil régulier et voûtée en cul-de-four, appartenait à un type répandu en Libournais (église de La Lande-de-FronsacMouillacSaint-Aignan).

Il y a sept arcades en plein cintre aux archivoltes décorées de points de diamant et de dents de scie. Ces arcades reposent sur des dosserets sur lesquels sont plaquées des colonnes qui soutiennent une corniche à modillons, nus au nord et ornés de pointe de diamant et croix de Saint-André au sud.